Viêt Nam, un brin d’histoire : Partie 1
Vietnam Un peu d'Histoire

Viêt Nam, un brin d’histoire : Partie 1

La première chose qui nous a percutés au Vietnam, au-delà des coutumes propres au pays et si éloignées des nôtres, c’est son histoire.

La guerre du Vietnam est un des conflits majeurs du XXe siècle et l’un des plus meurtriers. Apocalypse Now, Platoon, Voyage au bout de l’enfer, Rambo, Forrest Gump ou encore Full Metal Jacket : de nombreux films en montrent les horreurs.

Les programmes scolaires – du collège à l’université – les documentaires et les articles de presse ne relatent que l’histoire de l’Asie du Sud-Est au XXe siècle. Et toujours selon un point de vue occidental. On évoque trop souvent le Vietnam à partir de l’invasion française. En témoigne le célèbre reportage d’Henri de Turenne de 6 parties de 50 minutes intitulé L’histoire du Vietnam, mais qui ne commence qu’à la fin du XIXe siècle.

On en viendrait presque à oublier que le Vietnam a une très longue histoire.

 

Avant la colonisation

 

Le Vietnam avant la colonisation : 6000 ans d’histoire

 

C’est au sein de la Cité impériale de Thang Long, ancienne demeure des empereurs vietnamiens pendant mille ans, au cœur d’Hanoi, que nous avons pris conscience de l’importance des dynasties qui ont régné sur le territoire du Vietnam actuel.

Les Vietnamiens se reconnaissent les descendants du peuple Viêt, ou Bac Viêt. Certains archéologues et historiens font remonter la création de ce peuple à 4000 avant J.-C.

En 2879 avant J.-C., Hung fonde la dynastie de Hong Bang et devient le premier roi du royaume de Van Lang, le premier royaume des Viêt.

Cette dynastie va régner près de 2000 ans jusqu’à une invasion chinoise autour de 300 ans avant J.-C. Il serait très long d’établir ici une chronologie des dynasties chinoises qui vont se succéder, des prises de pouvoir et des remaniements de territoires. La Chine, ennemi héréditaire du peuple Viêt, va régner 1000 ans sur le Vietnam.

Les premières mille années de notre ère voient donc la création d’une identité Viêt imprégnée d’éléments chinois. Ces deux cultures s’imbriquent totalement.

L’indépendance Vietnamienne n’arrive qu’en 939. L’armée chinoise est battue et la dynastie Ngô est créée.

 

L’armée chinoise battue par l’armée vietnamienne

 

Le Dai Viêt

 

Le Dai Viêt, c’est « le Grand Viêt », la création d’un Etat et d’une identité vietnamienne à partir de 939.

Précisons que le royaume du Dai Viêt ne correspond qu’à la partie nord du Vietnam actuel. Au sud du territoire existe le royaume de Champa et l’empire Khmer qui ont des influences indiennes.

Onze dynasties se succèdent entre 939 et 1883. C’est à partir de 1010 que la cour impériale s’installe à Hanoï. Chaque dynastie va marquer l’architecture et l’art de la cité de ses influences. Nous y reviendrons dans un article dédié.

Au fur et à mesure de son histoire, le Dai Viet conquiert le royaume de Champa jusqu’à l’englober complètement en 1832. Cette réunion des deux entités, du nord et du sud, se fait sous l’égide de la dynastie Nguyen qui vient du sud et refuse l’influence chinoise du nord. Le royaume du Viet Nam (qui signifie «Pays des Viet du Sud ») est créé.

 

100 ans sans Vietnam

 

Nous sommes en 1862, la dynastie Nguyen règne et l’empereur Tu Duc est sur le trône. Ses persécutions systématiques envers les catholiques religieux en Annam entraînent l’intervention de Napoléon III, la signature du traité de Saigon, l’annexion par la France de territoires au Sud-Vietnam et la création de la Cochinchine française.

Les protectorats de l’Annam et du Tonkin sont créés en 1883, au même moment que l’Indochine française, imposant la domination française sur le Vietnam et ses habitants.

 

Un soir, nous dinions avec un voyageur norvégien et une famille vietnamienne, près de la ville de Cao Bang dans le nord montagneux du pays. Le norvégien, Magnus de son prénom, pose la question suivante : « Vous ne trouvez pas étrange d’accepter tant de touristes américains au Vietnam alors qu’ils vous ont fait la guerre il y a 40 ans ? ». C’est vrai qu’il y a de quoi se poser la question.

L’origine de la guerre du Vietnam se situe pourtant dans la colonisation et l’obstination de la France, dans la IVe République, à conserver une domination sur des territoires arrachés à d’autres. Ce que le peuple français a refusé sur son sol en résistant contre les allemands, il l’a fait de façon tout aussi féroce au Vietnam.

 

PS : la photo de couverture est un détail de la porte de la citadelle de Thang Long à Hanoï, vestige de la dynastie Lê.

Vous avez récemment lu

Rendez-vous en terrain connu : chez les Lo Lo noirs

RENCONTRER LES ETHNIES DU NORD

Le Vietnam, pays de propagande

Sur la route du nord du Vietnam – Sites culturels et historiques

Road Trip à moto au Vietnam : notre expérience

Disqus shortname is required. Please click on me and enter it

01 Comment

    LEAVE A COMMENT

    Un monde en patrimoine

    Un monde en patrimoine : Voyager, S'émerveiller. Suivez nos pérégrinations à travers l'Océanie et l'Asie.

    Notre Instagram

    WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien